The real life

Un corbeau me regarde…

Quand j’étais enfant, ma petite maman marocaine m’avait raconté que si un corbeau te fixait pendant une minute, c’était pour diriger le « mauvais œil » sur toi. Ayant grandi, je suis devenue moins impressionnable et relativement cartésienne, pourtant, dès que je cumule les galères, je repense au corbeau.

En ce moment, l’un de ces ghourabs doit veiller sur moi !

Depuis 10 jours, je souffre jour et nuit à cause d’une nouvelle crise de névralgie d’Arnold… un nerf qui se trouve entre le crâne et les cervicales. Du coup, je suis soit shootée par des médocs violents et incapable de faire quoique ce soit, soit je suis « éveillée » et supporte migraines, acouphènes et douleurs dans le cou… difficile de choisir !

Par conséquence, le tome 2 d’Hazadef est au point mort… mais c’est pas le pire.

Dimanche, luttant contre la migraine, je me suis décidée à rallumer mon pc, celui sur lequel j’écris mes textes et livres. Au bout de 10 minutes, des fenêtres apparaissent, la calculette s’ouvre, des codes étranges sont inscrits, le tout à une vitesse phénoménale. Je comprends tout de suite qu’il y a un problème et je coupe le wifi sur le pc mais trop tard. Le virus a infecté mon ordinateur, verrouillé ma session et changé le mot de passe. A force d’acharnements et grâce à différents tutoriels trouvés sur le web, j’ai réussi à reprendre la main sur mon pc pour constater les dégâts : la quasi-totalité de mes données ont été supprimées et celles qui restent sont cryptées. La conclusion est que j’ai été victime d’un ransomware et comme j’ai coupé l’accès internet, les données et informations collectées n’ont pas pu être envoyées. Il devait y avoir une option de destruction des données dans ce virus.

Le résultat est que j’ai perdu des mois de boulots. Le manuscrit du tome 2 est en partie sauvegardé mais j’ai perdu toutes les informations sur les personnages, les objets, la faune, la flore, les différents lieux des deux tomes… Je vais devoir tout reprendre et c’est dur, très dur.

Je suis d’autant plus dégoûtée que ça ne viendrait pas de mon usage du pc puisqu’il était protégé par un antivirus, que je ne télécharge pas de fichiers joints sans en connaître la provenance, que je ne vais pas sur des sites chelous… Non, après analyse, cela viendrait de failles dans les composants du pc. J’avais acheté ce petit ordi l’année dernière car il était léger, rose et pas cher. C’est ce dernier point qui me coûte cher aujourd’hui. Des composants de basse qualité, un matériel assemblé à moindres coûts, des mises à jour du système d’exploitation qui ne peuvent aboutir = multiplication des risques de vivre cette mauvaise expérience. Pour preuve, les autres pc et matériels connectés chez moi n’ont pas été touchés alors que l’utilisation est la même voire moins précautionneuse car l’autre pc (celui sur lequel j’écris ce billet) est utilisé par mon fiston qui est moins familiarisé que moi sur l’usage du net.

J’ai donc cassé ma tirelire pour me racheter un ordinateur mais cette fois, j’ai repris de la marque. Je dois le recevoir fin de semaine, il me faudra tout réinstaller, tout ré-écrire, continuer de modifier tous les mots de passe partout (une horreur !) et faire le deuil de ce que je ne pourrais pas récupérer (quelques images, photos, dossier comparatif des plateformes d’auto-édition, etc…).

Il va aussi me falloir digérer ces 15 derniers jours et surtout espérer que le corbeau regarde ailleurs !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s