Voici un moment que j’ai fini de regarder la saison 1 de cette série et que je veux t’en parler. Diffusée sur Netflix depuis quelques mois, Space Force est une création de l’équipe déjà à l’oeuvre dans The office. L’origine du projet vient de l’idée de l’actuel président des USA qui désirait défendre l’espace et les satellites d’éventuelles attaques (peut-être personne ne lui a dit que Mars Attack n’était pas un documentaire ???).

Donald, qui a oublié qu’il porte le même prénom qu’un canard colérique, s’imaginait en gardien de la galaxie… il n’en fallait pas plus pour s’emparer du projet et en faire une série.

Copyright La WorldCompany

Commençons par le casting qui est juste parfait notamment avec le duo Steve Carell et John Malkovich. Ces deux-là sont des génies que j’aime et dans Space Force, ils forment une paire savoureuse. Steve Carell qui incarne le général Mark Naird nommé à la tête de cette branche de l’armée. Dès les premières secondes, on sent l’arnaque de la promotion et on comprend assez vite qu’en fait, personne ne croit à cette idée.

Copyright Space Force / Netflix

Le général Naird devra donc composer avec les sceptiques, les rapaces prêts à tout pour faire capoter cette entreprise. Pour mener à bien sa mission, il sera épaulé par le directeur scientifique, Adrian Mallory incarné par l’excellent John Malkovich. Et c’est à travers les situations ubuesques que les deux hommes vont apprendre à se connaître.

Copyright Space Force / Netflix

Ils seront servis par des personnages secondaires variés et amusants : j’adore le secrétaire perpétuellement content et totalement inefficace. Et le community manager aussi dangereux que drôle : Oh ! mais les mimiques de cet acteur, Ben Schwartz, tellement excellentes !

Copyright Space Force / Netflix

Le scénario est plus élaboré qu’il n’y parait car on se prend à rire des situations sans tout à fait réaliser les nombreuses connexions avec l’actualité. Les dialogues regorgent également de tacles en règle envers l’administration Trump ou la Chine ou l’Europe.

J’ai déjà identifié quelques passages qui pourraient devenir cultes, comme la danse de la décontraction du Général Naird dans son bureau alors qu’il est au bord de la crise de nerfs :-))

Copyright Space Force / Netflix

Cette série n’a pas reçu un très bon accueil et pourtant, moi je la recommande les yeux fermés. C’est bien réalisé, c’est drôle, le casting et le scénario sont nickels. On vient y chercher de la comédie ancrée dans son époque et sans prise de tête, c’est ce que l’on y trouve. Une seule petite fausse note : le rôle de la fille de Naird est un peu sacrifié sur l’autel du duo Carell / Malkovich.

Et enfin, un mystère sur le pourquoi de l’emprisonnement de la femme de Naird ? Oui, pourquoi ? D’autant que j’étais contente de retrouver Lisa Kudrow, du coup, un peu désappointée par cette pénitence qui tourne à l’énigme (ou l’inverse !).

Copyright Space Force / Netflix

Si tu as lu jusque-là, tu dois normalement avoir envie de regarder l’une des rares choses positives créée à partir d’une idée de Donald 😮

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s